Joindre les deux bouts : intérieur et extérieur

Wienerberger terrasse et abords

Qu’il s’agisse d’une terrasse, d’un balcon, d’un chemin d’accès ou d’une clôture, les abords de votre construction participent à son caractère. S’ils peuvent être conçus dans la continuité des aménagements intérieurs, ils nécessitent la mise en œuvre d’une série de précautions pour que vous puissiez en profiter pleinement en cette période estivale !

L’Esthétique au premier plan.
Les abords peuvent être conçus comme la continuité de votre intérieur. Dans cet esprit, l’utilisation de matériaux semblables ou identiques d’aspect est possible. Si vous souhaitez un même matériau, il s’agira généralement de pierre ou de carrelage. Les bois que l’on pose en extérieur sont généralement très différents, tant en épaisseur qu’en aspect, des bois posés en parquet ou en plancher.

La règle des 15 cm et l’accessibilité
Lors de l’établissement du plan de vos abords, gardez à l’esprit qu’il est impératif de conserver une différence de hauteur entre l’intérieur et l’extérieur de minimum 15 cm. Cette remontée d’étanchéité permettra d’éviter les infiltrations en cas d’intempéries importantes ou d’accumulation de neige.

Toutefois, de plus en plus d’aménagements sont prévus pour permettre à des personnes à mobilité réduite d’y accéder. Dans ce cas, plusieurs solutions existent. La première consiste à placer un petit avaloir encastré dans le sol le long de l’accès au bâtiment et de réduire la différence de niveau à moins de 15 cm de haut. La seconde propose que le revêtement extérieur soit posé sur des plots ou des gites de manière à ce que la surface finale soit posée à même hauteur que le niveau intérieur alors que la base des plots se trouvera minimum 15 cm plus bas.

Terrasse Vandersanden

Les bas de façades doivent être traités en conséquence

Les abords et leurs niveaux ne peuvent être envisagés en fin de projet : il sera trop tard ! Les niveaux de ces aménagements ont un impact sur la manière de réaliser les bas des murs périphériques de votre construction. En effet, en cas de mur en briques, l’eau drainée en pied de mur doit pouvoir s’en échapper par une série de joints ouverts qu’il n’est pas question de venir reboucher en posant la terre ou la terrasse à côté du bâtiment. Une parfaite coordination sera nécessaire entre l’entreprise de maçonnerie et l’entreprise réalisant les abords. Il en sera de même en cas de bardages et de façades en enduit sur isolant dont les soubassements nécessiteront de respecter le niveau des abords.

En résumé, quel que soit votre souhait esthétique ou technique, de nombreuses solutions existent et peuvent être mises en œuvre.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE