Photovoltaïque ce qui change en 2012

Photovolataïque en wallonie

Les panneaux deviennent-ils de plus en plus performants ?

Si les panneaux deviennent de plus en plus performants, la fiscalité des installations photovoltaïques semble régresser petit à petit. Après la suppression des primes en 2011, une diminution de la durée de garantie puis des prix des certificats verts est annoncée dans les mois à venir. La question que beaucoup se posent aujourd’hui est la suivante : est-il toujours intéressant, économiquement et écologiquement, d’utiliser l’énergie solaire pour produire son électricité ?

Le certificat vert, bref rappel

Le but des certificats verts est de valoriser la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Un certain nombre de certificats verts est attribué pour chaque MWh électrique produit sans émission de CO2 directe.

Ce qui change en wallonie en 2012

Jusqu’au 30 novembre 2011, les nombres de certificats verts décernés par MWh étaient garantis pendant 15 ans. De cette date au 30 mars 2012, ce nombre reste inchangé, mais ils ne seront plus garantis que durant 10 ans.

Du 1er avril 2012 au 30 août 2012, un système dégressif sera mis en place pour redéfinir le nombre de certificats verts qui seront décernés par MWh produit.

Le principe d’autonomie ne changera pas

Le compteur raccordé aux panneaux continuant vraisemblablement à tourner à l’envers en 2012, votre consommation annuelle pourra toujours tendre vers 0. Ce n’est pas pour autant que vous serez autonome en électricité et pourrez supprimer votre raccordement au réseau en 2013. En effet, l’électricité fournie par les panneaux ne le sera pas nécessairement au moment où vous en aurez besoin.

La sécurité en cas d’incendie

Dans le courant de cette année, une norme devrait voir le jour concernant la sécurité des installations en cas d’incendie. A ce jour, la seule manière de stopper la production d’électricité de certaines installations est d’en masquer les panneaux, ce qui représente un risque important pour les pompiers. Une réglementation devrait donc voir le jour en imposant des systèmes de coupures de production en cas d’anomalie sur l’installation. L’impact sur le coût des panneaux sera fonction des contraintes imposées.

Les labels pour départager les entreprises

Actuellement, des labels de qualité existent pour vous aider à départager les entreprises lorsqu’un choix doit être effectué. Le label QUEST (Quality Centre for Sustainable Energy Technologies), par exemple, qui est décerné à des entreprises qui commercialisent et installent des systèmes de production d’énergie alternative. Il vous garantit quatre vecteurs de qualité : la fiabilité des composants, leur juste dimensionnement, des conditions de vente standardisées et du personnel qualifié. Actuellement, peu d’entreprises ont ce label. Toutefois, le centre qui le délivre annonce une hausse importante cette année.

A poser dans tous les cas ?

La plupart des analystes sont d’accord sur ce point, en 2012, les panneaux photovoltaïques resteront un investissement économiquement intéressant.

D’un point de vue écologique, gardez à l’esprit que l’énergie la moins polluante est celle qui n’est pas consommée. Dans cette optique, il reste préférable de définir les priorités de la sorte :

Réduire les besoins en énergie de votre construction en augmentant son isolation,
Poser un système de ventilation adapté et peu énergivore, ainsi qu’améliorer l’étanchéité à l’air du bâtiment,
Adapter le système de chauffage et la production d’énergie à l’aide de technologie renouvelable.

À vous donc de jouer dans cette course à la performance économique et écologique.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE