La lumière : une ressource invisible à ne pas négliger !

La lumiere

Laissez-la entrer au bon endroit

Parce ce qu’elle permet de faire gagner une quantité importante de chaleur dans l’habitation, qu’elle permet, lorsqu’elle est présente, d’économiser de nombreux kilowattheures électriques, parce qu’elle est vitale à la vie en général et au centre de nombreuses thérapies, n’hésitez pas à la faire entrer au maximum dans votre construction. Votre santé, votre confort de vie et votre portefeuille n’en seront que gagnants !
 
Afin d’en bénéficier, prévoyez des baies de dimensions suffisantes et dans un maximum de parois. Qu’ils s’agissent de fenêtres dans les parois verticales ou dans les toitures obliques, ou encore fenêtres pour toit plat et coupoles, dimensionnez-les de sorte que leurs surfaces représentent au minimum 10 % à 15 % de la surface totale de la pièce en question.

Si vous n’êtes pas limités dans les formes et les surfaces pour les châssis, renseignez-vous au préalable auprès des fabricants des dimensions existantes pour les coupoles. Les dimensions de celles-ci sont généralement standards et basées sur des multiples de 50 cm. Ne soyez pas effrayé par la notion de coupole qui ne se limite plus à des dômes en plexiglas ou en polycarbonate. De nos jours, elles peuvent être réalisées en verre courbé. Il existe de véritables fenêtres pour toits plats en double vitrage surmonté d’un dôme en verre pour l’écoulement et l’étanchéité.

Fenêtre de toit velux
 
Faites-la rentrer judicieusement
 
Dans ces baies, prévoyez un vitrage présentant le facteur de transmission lumineuse le plus élevé possible. En effet, lorsque de la lumière est interceptée par un vitrage, une partie de cette lumière est réfléchie, une partie est absorbée par le matériau et une partie est transmise à l’intérieur. Le facteur de transmission lumineuse caractérise le pourcentage de lumière transmis à l’intérieur de la construction. Il ne doit pas être confondu avec le facteur solaire qui représente la quantité de chaleur qui est émise vers l’intérieur.
 
En cas de carence ?
 
Comme il ne sera pas possible de profiter de cet allié tout au long de l’année, il vous faudra pallier à ce manque par la pose d’éclairage en intérieur. Depuis quelques années, pour les bâtiments de bureaux, de services et d’enseignement, les méthodes PEB imposent de prendre en compte les consommations électriques relatives à l’éclairage fixe à l’intérieur des unités PEB. Une aide complémentaire à la conception !
 
Vous l’aurez compris, la lumière naturelle est un élément primordial dans bien des domaines qu’il vous faudra faire rentrer un maximum dans votre projet de construction ou profiter de votre rénovation afin d’en augmenter les quantités entrantes dans votre bien. Une multitude de solutions existent pour en profiter au mieux.