Les nouveaux métiers de l'énergie

Newsletter : octobre 2007

Ils pensent médecine, droit, voire… égyptologie ! Mais ont-ils envisagé les nouveaux métiers de l'énergie ?
 

Le regard sur l'énergie se fait de plus en plus professionnel. Des métiers émergent avec, en toile de fond, la réduction des dépenses énergétiques. Les techniques modernes permettent de réaliser de substantielles économies, mais aussi de faire un geste pour l'environnement.
 

Un exemple ?
 

En Allemagne, grâce à la collaboration d'un fabricant de matériaux d'isolation, la consommation d'énergie primaire d'une maison bourgeoise a été réduite par huit ! Façade, toit et planchers ont été isolés. Les rénovateurs ont également mené la chasse aux ponts thermiques en plaçant de nouveaux vitrages, une chaudière à condensation, une ventilation mécanique avec récupérateur de chaleur, des ampoules basse consommation, etc. Cette habitation est passée d'une consommation de 40 litres de fioul au m² à seulement 5 litres ou 50 kW/h ! Bien entendu, la spectaculaire modernisation de cette demeure n'aurait pas été possible sans le savoir-faire de spécialistes.
 

Cela donne une idée très concrète de l'utilité d'investir dans la formation des techniciens. D'autant que le particulier, craignant les pénuries et les flambées de prix, est de plus en plus demandeur de solutions alternatives pour son intérieur. De nouveaux métiers sont ainsi apparus sur le marché : gestionnaire énergéticien, auditeur énergétique, expert en rénovation énergétique des bâtiments, sans oublier ces installateurs qui se sont spécialisés dans les énergies renouvelables comme la biomasse ou le solaire. La liste est loin d'être exhaustive.
 

Bref, une véritable approche à la fois environnementale et économique a émergé. Et elle est demandeuse de personnel qualifié pouvant répondre à ces exigences. C'est dans ce cadre qu'intervient Forem Formation Environnement (Mons), un centre de compétence labellisé par la Région wallonne. Présent au salon Énergies+, du 15 au 18 novembre, au Wex de Marche-en-Famenne, il exposera en primeur ses nouvelles formations en technologie photovoltaïque. Il donnera aussi un aperçu des formations qu'il dispense dans le domaine de l'utilisation rationnelle de l'énergie et des énergies alternatives et renouvelables. Près de 47.000 heures de cours, dont pas mal destinées aux professionnels, ont été dispensées l'an passé en énergies renouvelables, installations de chauffage, bois énergie, froid, climatisation et pompes à chaleur… D'autres sont prévues en cogénération ou encore en perfectionnement solaire thermique. À n'en pas douter, toutes ces personnes initiées aux nouveaux métiers de l'énergie n'auront aucun souci pour faire valoir leurs compétences. Les entreprises sont en permanence à la recherche de ces talents.
 

Plus d'infos ?
 

Toutes vos questions en matière d'énergie trouveront probablement leur réponse sur le portail de la Région wallonne : http://energie.wallonie.be


Le site de Forem Formation Environnement : www.formation-environnement.be