L'ère du photovoltaïque plan solwatt 

ampoule à incandescence

La «bonne vieille» ampoule à incandescence (à bulbe et filament) devrait disparaître à moyen terme.

La Fédération belge des entreprises de distribution a déjà annoncé qu'elle allait réduire l'offre d'ampoules classiques à incandescence d'ici 2010. Il sera donc plus difficile d'en trouver dans les magasins. Il existe des raisons économiques et écologiques à cette décision. Environ 10% de l'énergie consommée par une ampoule à incandescence est transformée en lumière, le reste est perdu en chaleur.

Fluocompactes
Les ampoules fluocompactes ont par contre le vent en poupe. Elles ont une durée de vie comprise entre 10.000 et 15.000 heures pour seulement 1.000 heures pour les incandescentes. Plus chères à l'achat, les ampoules fluocompactes sont très rentables sur la durée. Selon Eandis (gestion de réseaux énergétiques en Flandre), le consommateur économise une moyenne de 1.200 kWh sur le cycle de vie de l'ampoule.

Cerise sur le gâteau, ces lampes économiques sont favorables à l'environnement. Une ampoule classique de 100 watts peut être remplacée par une économique de 20 watts (chiffre à relativiser selon l'ampoule). Des associations comme Greenpeace font d'ailleurs campagne en leur faveur (voir le site : www.changezdampoule.be). Les ampoules portent désormais des lettres selon leurs performances énergétiques. La lettre A correspond au meilleur niveau énergétique.

Mauvaise réputation ?
Des chercheurs ont eu l'idée de replier sur lui-même un tube fluorescent (néon) suite au choc pétrolier des années 70. C'est ainsi que la technologie fluocompacte est née. Elle était balbutiante, avec des défauts de jeunesse. C'est pourquoi les ampoules économiques n'ont pas toujours eu une bonne réputation. Les premières générations avaient effectivement un mauvais rendu des couleurs, elles étaient énormes, lentes à l'allumage et procuraient une lumière blafarde. Ces défauts sont désormais corrigés avec l'arrivée des ampoules de dernière technologie. Compactes et rapides, leur lumière est agréable.

TL
En matière d'économie d'énergie, il ne faut surtout pas oublier le tube luminescent (TL, dit tube néon). Il dure jusqu'à 12 fois plus longtemps qu'une ampoule à incandescence et consomme de 5 à 7 fois moins d'énergie. Il est économique. L'idéal pour garages, ateliers, certains bureaux…

LEDs
Enfin, l'avenir de l'éclairage économique se nomme LED (acronyme de Light Emitting Diode ou, en bon français, diode électroluminescente). Sans mercure, ces lampes consomment au moins dix fois moins d'énergie que les ampoules classiques. Les LEDs sont en outre increvables : plus de 100.000 heures de longévité !

A titre d'exemple, lorsqu'un célèbre fabricant de matériel électrique a remplacé les 10.000 anciennes ampoules de la tour Eiffel par des LEDs, la note d'électricité a immédiatement fondu de 38%. 

Reste que pour l'instant, les LEDs sont surtout employées dans le cadre des éclairages professionnels : industries, magasins, bureaux, éclairage architectural, etc. Il est vrai que ces ampoules sont encore chères à l'achat (mais très bon marché sur la durée). Dans l'espace privé, elles sont utilisées en tant que veilleuse ou comme lumière d'ambiance. 

Mais grâce à l'action de grands groupes industriels et l'évolution fulgurante de la technologie, elles sont destinées à remplacer les ampoules à filament. Les LEDs de dernière génération fournissent désormais une belle qualité de lumière.



-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE